4 bonnes raisons de lire mon livre

16:41 mercredi 21 décembre 2011

L'ironie du sort a choisi hier, jour de mon anniversaire, pour marquer le premier jour sans commande de "De Besançon à Philadelphie - 1000 jours en Amérique". Il faut dire que, à l'exception de cette page Facebook et de mes réponses aux questions posées lors des pré-commandes, je n'ai pas fait du tout de promotion de l'ouvrage.

Alors pourquoi franchir le pas et acheter mon livre ? Je vous livre ici quatre bonnes raisons de le faire...

 Votre serviteur joue au cowboy par près de 40° C en pleine Vallée de la Mort, ce qui n'est pas une raison pour acheter son livre. La liste commence juste après...

 1) Vous pouvez l'essayer avant de l'adopter :

 Le livre est en partie consultable sur Google Books où 20% de l'ouvrage vous sont proposés de manière totalement gratuite. Si vous êtes indécis, cliquez sur ce lien et jugez donc par vous même !

 2) Plus que le journal d'une expatriation : 

Pratiquement deux ans ont été nécessaires pour mener à bien ce projet. Je ne me suis donc pas contenté de reprendre le contenu du blog, le livre est une vraie refonte de notre expatriation où j'essaie de faire passer plusieurs messages, de transmettre ce que l'Amérique m'a appris, d'expliquer pourquoi et comment cette expérience a fait de nous des personnes différentes.

Vous apprendrez beaucoup sur l'Amérique, sur l'expatriation en général et sur les différences culturelles entre nos deux pays. Si ce pays vous laisse indifférent, si vous l'adorez ou au contraire le détestez, ce livre est fait pour vous. J'ai longtemps pensé que les USA étaient le dernier pays dans lequel je voudrais vivre, et je suis heureux aujourd'hui d'admettre que j'ai longtemps eu tort. Parce que ce pays est fantastique ! 

The cowgirl, au bord de Horseshoe Bend en Arizona. Un panorama unique au monde !

 3) Les premiers retours des lecteurs sont excellents :

Je n'ai jamais rencontré Marjorie, qui a pourtant été l'une des toutes premières lectrices à acquérir l'ouvrage. Trois jours lui ont suffi pour dévorer le livre de bout en bout. Son enthousiasme est tel que je ne peux m'empêcher de le partager avec vous, tout comme celui d'autres lecteurs et lectrices m'ayant envoyé leurs impressions :

Marjorie :
 "Je dévore ton livre, j'adore, et je rêve encore plus de voyages, d'expate et des USA ! (...) Cela se lit facilement, avec entrain, curiosité, et une page en amène une autre, et une autre encore, impossible de s'arrêter ! (...) Je conseille ton livre à tous les amoureux de voyages, d'évasion, de rêve, et oui, ton livre nous montre un visage de l'Amérique parfois méconnu. Lisez ce livre ! Lisez ce livre ! Ah oui, et lisez ce livre !"
Nathalie : 
" Juste quelques mots pour saluer ton talent d écrivain ! Je suis sous le charme de ta plume, beaucoup d'émotions à lire ton livre, rires aussi!!! Un pur bonheur! J'encourage tout le monde à lire vos aventures aux States!!!!!!! "
 Jeanine : 
 "Grace au livre, j'ai beaucoup voyagé et appris beaucoup de choses. La lecture est très agréable, félicitations !" 
 Julien :
 "Belle plume pour ton premier essai litteraire!! En espérant que tu nous produises d'autres choses dans l'avenir!"
Françoise, grande voyageuse et blogueuse qui a également écrit plusieurs ouvrages : 
 "Voici déjà un moment que ton livre a été dévoré, non sans plaisir tu te doutes, donc savouré surtout pas avalé "à l'américaine" ! J'en ai beaucoup aimé le ton, (...) je ne sais pas si j’ai des passages préférés parce qu’en fait j’ai tout aimé. Le rythme est soutenu et régulier. (...) C'est vrai qu'à chaque chapitre on a l'impression de voir un enfant émerveillé devant son sapin de Noël !  Il me reste à souhaiter que ton livre rencontre tout le succès qu'il mérite.(...) Restez comme vous êtes, toujours prêts à ouvrir les yeux et vous émerveiller de tout ce qui vous entoure. Le planète est encore belle malgré ce qu'on lui fait subir ; vous n'avez pas fini d'en faire le tour !"

Au sommet de l'Empire State Building, on ne joue plus aux cowboys. Qui a trouvé la statue de la Liberté ?

4) Satisfait ou remboursé : 

Si le livre n'est pas à la hauteur de vos espérances, je m'engage à le rembourser sans rechigner et sans vous poser la moindre question. Vous me retournez l'ouvrage, je vous rends votre argent. Parce que c'est comme ça que ça marche en Amérique, et que j'ai confiance en ce livre !

N'hésitez plus et joignez le groupe des lecteurs de "De Besançon à Philadelphie - 1000 jours en Amérique". Peut-être vous servira-t-il de déclic pour partir à l'étranger, peut-être qu'il vous fera simplement voyager par procuration. Dans tous les cas, je pense que chacun devrait y trouver son compte. C'est mon objectif ! Pour commander, vous pouvez utiliser les liens et boutons ci-dessous :
  • Bouton pour paiement électronique (carte ou Paypal) :



Choix du mode d'expédition (prix total, livre + frais de port) :



Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous, et rendez-vous en 2012 pour de nouvelles aventures !

Réactions : 

L'aboutissement !

16:32 mardi 13 décembre 2011

Ecrire un livre est un projet qui peut sembler fou, ambitieux, impossible pour un amateur qui en est à sa première tentative... Quelque part, c'est un peu comme tout quitter pour partir vivre aux USA, sans jamais avoir pris l'avion, en ignorant presque tout de son futur pays d'accueil !

Aujourd'hui, je pense avoir réussi (et réuni) ces deux aventures de belle manière, au point d'ouvrir mon livre par la citation suivante :

« Le plus grand plaisir dans la vie est de réaliser ce que les autres vous pensent incapable de faire »
Walter Bagehot

Wow ! Des cartons pleins de livres qui ne demandent plus qu'à être lus !

1000 jours en Amérique pour 700 jours d'écriture. C'est donc fait, tous les livres sont arrivés à la maison. Le résultat est magnifique, je suis en tous cas vraiment fier de mon "bébé". J'espère qu'il vous plaira également, car c'est bien là le but premier de l'écriture : Combler ses lecteurs !

Je me souviens écrire dans l'avion, en vol au dessus du Texas, dans le TGV entre Paris et Besançon... Finalement, les mots de ce livre ont pratiquement autant voyagé que nous !

C'est officiel, le bureau de poste de Saint Vit n'a plus de Lettres Max format L : Adeline les a toutes achetées pour nos expéditions !

Allez, je pense que vous vous moquez de tout ça désormais, passons aux choses sérieuses :

Comment commander le livre "De Besançon à Philadelphie - 1000 jours en Amérique ?"

Tout d'abord, toutes les personnes ayant pré-commandé ont déjà reçu les liens et les informations pour le faire. Les pré-commandes sont donc officiellement closes désormais.

Si vous désirez régler par chèque, je vous invite à télécharger ce bon de commande à me retourner avec votre paiement (Alain Chautard - 7 rue des écoles - 25410 Saint Vit).

Si vous désirez régler par carte bancaire ou Paypal, il vous suffit de cliquer ici.

Le paiement en liquide est bien entendu possible dans le cas d'une remise en mains propres sur Besançon ou Sochaux (m'envoyer tout de même le bon de commande par e-mail pour mon suivi perso).

D'autres infos suivent après ma dernière photo du jour...

Et hop, la quatrième de couverture, dont le texte est à lire à la fin de cet article !

Note sur les frais de port : Même si la Poste m'a déconseillé l'envoi en Lettre Verte (emballage papier, cheminement avec le courrier "classique", ce qui risque d’abîmer le livre selon eux), j'ai décidé de proposer cette option à budget économique.

Malgré tout, pour les expéditions en France, je recommande le choix de la Lettre Max qui est prioritaire, suivie, assurée et envoyée dans un emballage carton parfaitement adapté au livre. A peine plus cher mais tellement plus sûr.

Pour finir, un petit "teaser" avec le texte de la quatrième de couverture :

" Ce livre est l'histoire d'une expatriation inattendue et inespérée.
Durant l’été 2007, Alain Chautard se voit proposer une expérience
professionnelle aux États-Unis, une aventure humaine qu'il va vivre
avec sa compagne Adeline.
À distance, ce sont de nombreux
internautes qui suivront les péripéties américaines des deux
expatriés par l'intermédiaire de leur blog « From Besançon to
Philadelphia ».

De Besançon à Philadelphie, Alain raconte ses voyages et son
expérience en Amérique au jour le jour. 1000 jours durant, son oeil
neuf d'aventurier va découvrir, explorer et partager les
innombrables richesses du continent nord-américain et de cette
culture si différente."

Pour toute question ou en cas de problème, n'hésitez pas à utiliser les commentaires de cet article ou à m'écrire directement (achautard at gmail com)

Réactions : 

Vous avez été nombreux à utiliser le formulaire de pré-commande pour poser des questions auxquelles je n'avais pas encore donné réponse. La plupart de vos interrogations étant partagées par plusieurs personnes, j'ai décidé de leur apporter une réponse collective dans cet article.
Ce qui ne m'empechera pas de répondre aux cas particuliers par e-mail :-)

Et oui, ça y est ! Premier exemplaire reçu de l'imprimeur pour ultime validation avant le lancement de l'impression...


Quel est le format du livre ? Son nombre de pages et de chapitres ?

A5, soit la moitié du bien connu format A4. C'est plus grand qu'un livre de poche et c'est a priori le format traditionnel d'édition de romans en France. Le livre compte 208 pages réparties en 9 chapitres auxquels s'ajoute une petite introduction. Les différents chapitres sont :

1 - Naissance d'une expatriation
2 - Premier voyage en Amérique
3 - Le grand départ
4 - The American Life
5 - Un été sur la côte Est
6 - Le Far West
7 - Road Trips
8 - La France et l'Amérique
9 - La fin de l'aventure

Comme vous pouvez le constater, l'accent est mis sur le début de l'expatriation (3 chapitres sur 9) et les nombreuses découvertes qui vont avec. Vous en apprendrez donc davantage sur l'aventure que représente le départ dans un pays inconnu.

L'histoire est elle chronologique ou bien traites-tu des différents sujets par thèmes ?

Les deux ! Le livre est globalement chronologique, surtout pour les cinq premiers chapitres. Ensuite, contrairement au blog où les articles viennent les uns après les autres en fonction de l'humeur et des évènements, j'avais la posibilité de prendre davantage de liberté pour structurer, donc je l'ai fait. Et puis, je traite certaines choses avec le recul que j'ai aujourd'hui, ce que je n'avais pas il y a 2 ou 3 ans.

Le livre comporte t-il beaucoup de photos ?

Contrairement à ce que la couverture pourrait laisser penser, le livre ne comporte aucune photo, essentiellement pour des raisons de coût d'impression. Il faudra donc vous contenter des 28 images de la couverture et de celle qui illustre la 4ème de couverture. De toutes façons, toutes les photos des 1000 jours en Amérique en ligne ici et sur le blog.

Quel super sensation que de l'avoir enfin entre mes mains ! L'impression des livres est lancée, les commandes c'est pour bientôt !


Tu comptes gagner beaucoup d'argent avec ce livre ?

Franchement, non. Il me faut vendre 120 livres pour gagner mon premier euro et ainsi couvrir l'investissement destiné à les imprimer. Avec une soixantaine de pré-commandes en une semaine, la moitié du chemin est d'ores et déjà parcourue, ce qui rend l'objectif atteignable.

Enfin, il me faudrait vendre près de 300 exemplaires pour que ces deux années de travail soient récompensées par l'équivalent... d'un mois de mon salaire actuel ! Vous l'avez compris, ce n'est pas l'argent qui m'a motivé à me lancer dans l'écriture. Juste le plaisir de mener à son terme un projet dont je rêvais depuis que je suis tout petit !

Malgré tout, l'aide de chacun d'entre vous pour réaliser quelques ventes sera évidemment appréciée, vu que pour le moment la diffusion n'est prévue que par le biais de ce blog ;-)

Je peux avoir un livre dédicacé ?

Aucun problème, ce sera un grand plaisir. N'oubliez pas de le mentionner lors de la commande finale, au cas où...

Comment as tu fait pour éditer ton livre ?

C'est au final assez simple, une fois que l'on a surmonté la montagne de travail constituée par l'écriture en elle-même (sans oublier la fastidieuse relecture). Grâce aux conseils de Françoise, globe-trotteuse et fidèle lectrice du blog ayant déjà publié en auto-édition, j'ai trouvé mon imprimeur.

Après l'établissement de quelques devis, j'ai fait ma demande d'ISBN par e-mail. J'ai ensuite généré mon code barres ISBN gratuitement grâce à Google. Un bon logiciel d'édition d'images et quatre heures de travail auront eu raison de la couverture (merci "The Tree of Life" pour l'inspiration).

Ensuite, l'imprimeur fournit des modèles et des instructions pour aider à mettre en page, indiquer quelles sont les mentions légales obligatoires, etc... Enfin, une petite armée de relecteurs bénévoles (que je remercie encore) m'a aidé à relire chaque chapitre, me permettant ainsi de corriger certaines choses et d'améliorer la qualité globale du contenu.

Que penses-tu de ton livre ? Pourquoi devrais-je l'acheter ?

Ok, personne ne m'a posé cette question, mais j'avais envie d'y répondre, alors... Pour avoir lu un certain nombre de livres à ce jour, je pense sincèrement que "De Besançon à Philadelphie - 1000 jours en Amérique" est loin d'être un projet ridicule.

Je pense surprendre, j'espère inspirer, faire découvrir et voyager, mais surtout faire naitre des envies d'expatriation. S'il n'y a qu'un seul objectif m'ayant motivé à écrire ce livre, c'est bel et bien celui-là : Inviter les gens à découvrir l'Amérique, à avoir un regard différent sur ce pays, ou tout simplement à franchir le pas du grand plongeon dans l'inconnu qu'est le démarrage d'une nouvelle vie à l'étranger.

Si un jour, quelqu'un me contacte pour me dire qu'il a envisagé puis réalisé un projet d'expatriation suite à la lecture de mon livre, ce serait là la plus belle des récompenses à mon sens !

N'hésitez pas à continuer de poser vos questions dans les commentaires de cet article. Et à très bientôt pour le lancement des commandes, probablement d'ici la fin de la semaine !

En attendant, il est toujours possible de pré-commander (voir ci-dessous)

Réactions :