Mesa Verde, Colorado

18:02 lundi 28 juin 2010

Pour nos premiers pas dans l'état du Colorado, nous avons visité le parc national de Mesa Verde. Nous aurions également pu voir les Four Corners, un monument érigé à l'intersection exacte des quatre états Utah, Arizona, Nouveau Mexique et Colorado mais celui ci était fermé pour cause de rénovations !


Cliff Palace, l'une des demeures les plus spectaculaires de Mesa Verde

Qu'est ce que Mesa Verde ? Cela signifie "plateau vert" mais la véritable raison pour laquelle ce site est un parc national est la présence de nombreux habitats troglodytiques construits par les Amérindiens il y a 700 à 1400 ans. La plus grande de ces maisons, le Cliff Palace, comporte 150 chambres et 23 kivas !

Spruce Tree House

Le parc est assez grand et se visite principalement en voiture avec de nombreux points de vue sur les différentes "maisons" perchées à flanc de falaise. Certaines d'entre elles se visitent librement, d'autres sont accessibles seulement en groupe avec un ranger et moyennant l'utilisation de nombreux escaliers et échelles.

Ces indiens étaient de véritables acrobates qui n'avaient visiblement pas le vertige. Certaines demeures nous paraissent aujourd'hui totalement inaccessibles, comme celle-ci dont on devine les petites fenêtres au milieu de la paroi rocheuse :

Voyez vous la maison cachée sur cette paroi ?

De par sa taille, le parc nécessite au moins deux jours de visite. Nous nous sommes contentés d'un après midi bien rempli avec une petite descente dans une kiva, pièce destinée aux cérémonies religieuses :

Adeline sort d'une kiva

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les indiens ont emménagé dans les falaises pour une période d'environ 70 ans seulement. Avant de s'y installer, ils vivaient sur les hauteurs où d'autres kivas et temples ont été retrouvés.

On imagine que les falaises constituèrent un refuge à une menace inconnue. Les historiens supposent également que c'est la forte croissance de la population qui les aurait forcé à quitter ces demeures de pierre devenues trop petites.

Square Tower House

En tous cas, l'architecture de ces habitations accrochées à la montagne est assez surprenante. On imagine les efforts requis pour créer de telles maisons à ces endroits quasi inaccessibles...

Aujourd'hui, la rôle du parc est de les préserver en en contrôlant l'accès et en renforçant les éléments les plus fragiles des maisons.

Toutes nos photos de Mesa Verde (24) sont en diaporama commenté ci-dessous :

Réactions : 

Zion National Park

16:53 jeudi 24 juin 2010

Peu de personnes atterrissent à Las Vegas dans le seul but d'y récupérer un camping car et de déguerpir sur le champ. C'est pourtant ce que nous avons fait la semaine dernière, n'ayant que peu d'estime pour la ville - casino la plus célèbre au monde.


Notre première destination était le parc national de Zion, situé à environ 3 heures de route de Vegas. Pour une raison que j'ignore, c'est un parc que nous n'avions pas visité lors de nos précédents périples dans les rocheuses. Une erreur désormais réparée.

La cour des patriarches, trois montagnes érigées en bordure du canyon de Zion

Qu'est ce que Zion ? Un canyon aux roches arborant les couleurs de l'ouest Américain. Une vallée verte à la végétation luxuriante au milieu de laquelle coule paisiblement la Virgin River. Ce parc a des faux airs de Yosemite avec les couleurs de Bryce, un mélange plutôt réussi et coloré qui vaut le détour !

La rivière Virgin

Le canyon de Zion se visite en mini bus, les voitures étant interdites dans la vallée. Au fur et à mesure des arrêts, on découvre des petites chutes d'eau, des roches aux formes incroyables et la faune locale qui ne se laisse pas intimider par les touristes. Zion se visite facilement et propose de nombreux chemins de randonnée.

Chutes d'eau de Emerald Pools

En prenant de la hauteur, la vue ne devient que d'autant plus intéressante :

Magnifiques contrastes

Au gré des chemins, on découvre la végétation locale pour le plus grand bonheur d'Adeline qui adore prendre de jolies photos de fleurs :

Fleur de cactus


Vous l'avez compris, Zion nous a tapé dans l'oeil. C'est un petit parc national sympathique qui vaut bien les 5 heures d'avion + 3 heures de route nécessaires pour l'atteindre depuis Philadelphie. Ce fût un très bon moyen de débuter notre séjour dans l'Ouest, avec notre première nuit dans le camping car... qui fût fraîche !

Malgré tout, se lever à 6 heures du matin pour aller se promener au bord de la rivière et faire face à ces paysages magiques est une expérience formidable que seul le camping peut offrir. Nous y reviendrons dans les articles à venir !

Comme d'habitude, voici pour finir le petit diaporama de nos 34 photos du parc :

Réactions : 

Des nouvelles de l'Ouest...

20:58 dimanche 20 juin 2010

Après 10 jours sans article, nous voilà "back in business" - de retour aux affaires. Durant cette dernière semaine, nous avons voyagé avec mes parents et mes frères du côté du far west, pour le fameux grand tour des parcs nationaux de l'Utah et de l'Arizona, avec Las Vegas pour point de départ et d'arrivée.

La grande innovation est que nous avons fait ce voyage en camping car, dormant ainsi la plupart du temps dans les parcs nationaux ou juste à leur porte :

Toute la troupe (sauf moi) devant le camping car à Bryce Canyon

Notre itinéraire de 8 jours nous a emmené du côté de Bryce Canyon, Monument Valley, le parc national des Arches, le Grand Canyon... Ainsi que d'autres destinations nouvelles pour nous : Zion, Mesa Verde et Coral Pink Sand Dunes, entre autres...

Bien entendu, je reviendrai plus en détails sur ces étapes dans les semaines à venir, le temps de traiter les 400 photos prises et de digérer les 2740 kilomètres parcourus !

Je profite également de ce petit article pour annoncer la création récente d'une page Facebook dédiée à Philadelphie et intitulée "Les secrets de Philadelphie". L'objectif de cette page créée par Interface Tourism Group en partenariat avec l'office de tourisme de Philadelphie est de présenter la ville tout en connectant la communauté Française de Philadelphie en organisant des concours et communiquant des bons plans. Je vous invite donc à y faire un tour.

En attendant, je retourne à mes photos !

Réactions : 

Une histoire de batterie

19:15 jeudi 10 juin 2010

Voici un petit résumé de l'histoire qui m'est arrivée vendredi dernier. Alors que je voulais quitter le bureau en fin d'après midi, mon petit véhicule a décidé de ne pas démarrer. Malgré l'aide d'un collègue et de ses câbles pour essayer de réanimer ma batterie, j'ai dû me résigner à me tourner vers AAA, l'Association Automobile Américaine dont j'étais membre à l'année... jusque 3 jours avant ce problème, bien entendu !

AAA, montrez votre carte et économisez !

J'ai donc renouvelé mon adhésion à AAA en ligne avant de les contacter pour un dépannage. AAA (prononcez "tripes au lait") dépanne en effet gratuitement les problèmes de batterie, de panne sèche et remorque même le véhicule au garage le plus proche lorsque le problème est plus sérieux. Bien entendu, selon le niveau d'adhésion choisi, ces privilèges sont limités à une certaine distance autour du lieu de la panne.

Je passe donc un coup de fil à AAA qui prend toutes les informations concernant me véhicule et m'annonce qu'un mécanicien sera sur place dans 30 minutes. 5 minutes plus tard, je reçois un coup de fil d'un message enregistré m'informant que le mécano sera sur place 15 minutes plus tôt que l'horaire initialement annoncé. Le type arrivera pile poil à l'heure prévue, ça c'est l'Amérique que j'aime !

A partir de là, les choses commencent à prendre une tournure moins pro. Le monsieur bien sympathique ouvre le capot, connecte un appareil à la batterie et annonce qu'elle est morte et qu'il faut donc la changer (surprise !). Il me dit qu'il a trois batteries en stock et que bien entendu aucune ne correspond à celle dont j'ai besoin. Il m'annonce ensuite le prix de la batterie, que je peux payer en carte, chèque ou liquide, puis appelle un collègue qui lui apportera la batterie requise d'ici 20 minutes.

Quelques minutes plus tard, un collègue du monsieur débarque en pick up pour le distraire pendant dix minutes. Lui n'a pas de batteries ni d'outils ni envie de lui donner un coup de main. Juste envie de papoter un peu. Il a tout de même le mérite de sortir un catalogue AAA et de faire remarquer à mon mécano qu'il n'a pas demandé le bon modèle de batterie. Mon mécano fait mine de ne rien entendre et continue de bien peiner à enlever la batterie décédée.

Finalement, un troisième véhicule de dépannage arrive. Le monsieur sort sans dire bonjour et s'adresse au mécano "c'est pas la bonne batterie que tu m'as demandé !". Comme par hasard, je suis tombé sur le meilleur d'entre eux. Ils passent ensuite de longues minutes à fouiller leur véhicule de fond en combe pour trouver une batterie compatible...

...qu'ils finissent par trouver et par monter. Mon super mécano demande à ses collègues si ils ont un lecteur de carte pour me faire payer mais personne n'en a, donc je ne sais pas pourquoi il m'a dit que je pouvais payer par carte ! Bref, j'utilise un chèque.

Il monte ensuite dans ma voiture pour essayer de la faire démarrer mais cela ne fonctionne pas. Ayant désormais une confiance limitée envers les compétences du monsieur, je lui demande si il a enfoncé l'embrayage pour démarrer, un pré requis sur les voitures manuelles Américaines. Sa réponse : "Ah, j'avais pas vu que c'était une manuelle !". C'est vrai que 3 pédales au lieu de 2 et un levier de vitesse, ça ne se voit pas tant que ça quand on est assis à la place du conducteur !

Le deuxième essai est donc plus fructueux et ma voiture démarre. En 1 heure, ma batterie a été remplacée à moindre frais puisque l'intervention et le déplacement des trois mécanos est couvert par AAA. Seule la batterie est à ma charge, laquelle est garantie 3 ans avec remplacement gratuit par AAA.

Au final, je suis content car ma voiture fonctionne de nouveau, malgré un exemple flagrant d'incompétence ordinaire à laquelle je me suis habitué en deux ans et demi aux US. Je sais également que la prochaine fois je changerai ma batterie moi même car ce n'est vraiment pas compliqué... Comme pour le coiffeur, lorsqu'il s'agit de changer une batterie, aux US, on n'est jamais aussi bien servi que par soi même !


Réactions : 

Pour voter pour la photo du mois, vous pouvez simplement utiliser le formulaire de sondage situé juste à droite de cet article.

Si en plus vous laissez un petit commentaire pour appuyer votre vote, le tirage au sort à la fin du mois peut vous permettre de gagner un agrandissement de n'importe laquelle de nos photos sur notre galerie Flickr !

La sélection de ce mois-ci est partagée entre San Francisco et le Maine, côte Ouest contre côte Est, deux styles différents :

Lighthouse
Portland Head Light, Maine

Bass Harbor Lighthouse
Bass Harbor Lighthouse, Maine

Calm Water
The Bubbles, Maine

Golden Gate
Golden Gate from San Francisco, California

Union Square
Union Square, San Francisco, California

Bonne chance pour le vote et n'oubliez pas de laisser un petit commentaire ci-dessous ou par e-mail !

Réactions : 

En 1604, Samuel de Champlain découvrit une curieuse île sur la côte est des USA, dans le Maine. Cette île est composée de plusieurs montagnes de granite, de nombreux lacs et étangs bordés de forêts de sapins, le tout au milieu de nombreuses petites autres îles à la côte alternant falaises et rochers... Il la baptisa "Ile des Monts Déserts". En 1919, une grande partie de cette île ainsi que quelques unes de ses voisines devenaient le parc national d'Acadie.


Le phare de Bass Harbor

L'Acadie est une ancienne région de la Nouvelle France aujourd'hui devenue Nouvelle Ecosse, province du Canada. Bien que techniquement, l'île des Monts Déserts ne fasse pas partie de l'Acadie, c'est ce nom qui a finalement été retenu pour le parc.

Il est d'ailleurs possible d'emprunter un ferry qui relie la petite ville située sur l'île, Bar Harbor, à la Nouvelle Ecosse. Il faut également savoir que 23% de la population du Maine est d'origine Canadienne francophone.

Vue sur Bar Harbor et les îles de Frenchman Bay

Le parc national se visite principalement en voiture même si il comporte plus de 100 kilomètres de chemins de randonnée et de nombreuses routes non pavées destinées aux promenades en calèche.

L'île ayant été très prisée par la bourgeoisie de la Nouvelle Angleterre, en faire un parc national ne fût pas une mince affaire, une grande partie des terres appartenant déjà à de riches propriétaires. En conséquence, le parc de l'Acadie est un ensemble de différentes zones entrecoupées par de magnifiques bâtisses d'époque.

Vieille bâtisse

Joli petit pont

En dehors de la magnifique côte de rochers, l'un des endroits les plus spectaculaires du parc est le sommet de Cadillac mountain, qui à 466 mètres d'altitude permet d'avoir une vue à 360 degrés de l'île et des environs. C'est également le premier point des USA à voir le soleil se lever le matin !
En route pour le sommet de Cadillac Mountain !

Vue d'un des nombreux lacs de l'île

Dans ce parc national, nous avons quelque peu retrouvé l'atmosphère et les couleurs du Wyoming et du Montana, sans les animaux sauvages malheureusement, puisque nous n'avons vu qu'un castor durant les deux jours passés dans le parc.

Pourtant, le Maine est l'état ayant la plus grande population d'élans des USA. C'est aussi l'état où l'on pêche le plus de homards : La dégustation a donc été obligatoire, sauf pour moi qui ne suis pas fan des fruits de mer !

Au restaurant

Pour conclure, malgré la distance et les nombreuses heures de route (10h30 aller, un peu moins au retour !) , ce très joli parc est définitivement l'un des plus beaux endroits de la côte est des USA, de par ses paysages aussi uniques que dépaysants.

Voici le petit diaporama des 39 photos prises dans le parc lors de ces deux jours :

Réactions :