Lorsque les premiers explorateurs de l'Ouest Américain découvrirent Yellowstone, leurs récits d'expédition décrivant les incroyables paysages, la faune et les phénomènes naturels firent grand bruit. La rumeur se répandit rapidement jusqu'à Washington et le gouvernement Américain décida de lancer une grande expédition composée de scientifiques, d'écrivains et de peintres dans le but de s'assurer que ces écrits ne sortaient pas de l'imagination loufoque des explorateurs.


Yellowstone est le premier parc national de l'histoire mondiale

Au retour de cette grande expédition, l'Amérique toute entière découvrit Yellowstone par le biais d'incroyables peintures et récits. Le gouvernement, conscient de la richesse et de la fragilité de ce formidable patrimoine naturel et scientifique, décida de légiférer et créa le premier parc national au monde en 1872 : Yellowstone.

Le but initial de la démarche était de protéger le lieu en y contrôlant l'activité humaine, en y interdisant la chasse et le développement commercial afin d'assurer le futur du parc. Le mauvais exemple des chutes du Niagara où hôtels et attractions à touristes avaient déjà pullulé à l'époque contribua grandement à cette prise de conscience.

Durant les premières années, ce rôle de protection sera assurée par l'armée, décision qui interviendra après que des chasseurs aient tué près de 80 % des bisons de Yellowstone en quelques années !


La vallée de Yosemite, second parc national

Sous l'impulsion de John Muir, naturaliste, et de Theodore Roosevelt devenu président des USA, les parcs nationaux prendront une autre dimension. John Muir, qui vivait dans une cabane dans la vallée de Yosemite, profita de la visite de Roosevelt pour lui proposer une visite guidée des lieux.

Sous le charme, Roosevelt fait de Yosemite le second parc national des USA. Il deviendra le président le plus prolifique en création de parcs nationaux et se posera en fervent défenseur et développeur de l'idée, accordant un budget grandissant pour la gestion et l'entretien des parcs.


Le Grand Canyon a failli ne jamais devenir un parc national...

Lorsque Roosevelt découvre le Grand Canyon d'Arizona en 1903, il tombe instantanément sous le charme. Il veut en faire un parc national mais un entrepreneur local, Ralph Cameron, a déjà construit un hôtel - auberge et tient même un lucratif péage pour les visiteurs désirant descendre au cœur du canyon à dos de mule ou à pied.

Cameron se fait élire gouverneur d'Arizona, ayant ainsi tout loisir d'user de son droit de véto au congrès Américain pour bloquer le projet de Roosevelt. Ne baissant pas les bras, Roosevelt créé le concept de "National monument", comparable au parc national mais en général de plus petite taille et pouvant être créé par le président sans autorisation du congrès. Il fera donc du Grand Canyon un National monument en 1908.

11 ans plus tard, Cameron est contraint d'abandonner son activité et le Grand Canyon devient enfin un parc national, juste avant que l'irréparable ne soit commis : Le riche entrepreneur d'Arizona avait en effet projeté d'y construire un immense barrage hydroélectrique...


Les Everglades, premier parc national créé dans le seul but de protéger la faune et l'écosystème d'une région

Le concept de parc national se développa au fur et à mesure des années. Des super intendants seront mis en place dans chaque parc et les rangers succédèrent à l'armée dans le rôle de protecteurs. Des routes seront créées pour le confort des visiteurs, ainsi que de rares hôtels et concessions pour rendre les séjours possibles dans les parcs les plus géographiquement isolés.

Dans tous ces parcs, les rangers organisent des programmes pour éduquer le public. Que ce soit avec une thermos de café au petit matin ou le soir autour d'un feu de camp, nous ne manquons jamais une occasion de participer à ces programmes fascinants.

Grâce à ces programmes animés par des gens passionnés, nous avons aidé au décompte des rapaces migrateurs au dessus du Grand Canyon, appris la force de la relation entre les indiens d'Amérique et la nature à Grand Teton, découvert les caractéristiques des alligators et de bien d'autres animaux dans les Everglades...


Bryce Canyon National Park, Utah

En résumé et pour reprendre le titre du récent documentaire de Ken Burns à ce sujet, les parcs nationaux sont incontestablement la meilleure idée de l'Amérique.

Si ce petit article vous a plu et que vous désirez en savoir (beaucoup) plus sur l'histoire des parcs, avec 12 heures d'images, vidéos et témoignages authentiques de différents acteurs (rangers, politiciens, auteurs, photographes, historiens...), je ne peux que vous recommander de cliquer sur ce lien vers le site officiel de "The National parks : America's Best Idea". C'est un magnifique documentaire et une véritable invitation au voyage !

Pour les expatriés, le site vous permettra de trouver la chaîne sur laquelle le documentaire est diffusé dans votre région. Dans le New Jersey, cela se passe sur WHYY2 plusieurs fois par semaine. Pour les non expatriés, vous pouvez vous procurer les DVDs sur Amazon US.

Pour conclure, voici un joli aperçu de pratiquement 27 minutes de ce documentaire passionnant :

Réactions : 

Recevant de plus en plus de questions d'expatriés en devenir, nous avons décidé de créer cette page pour regrouper toutes les ressources et réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l'expatriation autour de Philadelphie et plus particulièrement dans le New Jersey.

Cette page sera maintenue à jour au fur et à mesure du temps et des questions et restera accessible via le lien "Expats" du menu principal du site.

Liens directs vers les différentes informations : Logement - Voiture & permis - Coût de la vie - Climat du New Jersey - Santé et divers


Devant notre maison, un soir d'été

1. Comment trouver un logement ?

Nous recommandons les agences immobilières suivantes, qui sont parmi les plus courantes et les plus réputées dans le New Jersey: RE/MAX, Weichert, Prudential Fox & Roach.

Pour notre part, nous avions passé plusieurs jours avec une dame de Prudential Fox & Roach qui avait sélectionné une bonne dizaine de logements correspondant à nos critères et nous les faisait visiter avec sa voiture personnelle, nous payant à boire et à manger et nous faisant visiter les alentours, allant jusqu'à nous montrer les gares de train les plus proches ainsi qu'une rapide visite de Philadelphie.

Sinon, il y a Craigslist qui est le site ultra populaire de petites annonces gratuites pour trouver un job, un logement, une voiture, tout et n'importe quoi...

2. Acheter ou louer son logement ? Combien ça coûte ?

C'est à vous de voir en fonction de la durée de votre séjour aux USA. Il est bon de savoir que cela coûte cher dans tous les cas. Le New Jersey est réputé pour avoir des taxes foncières élevées (de plusieurs centaines à plusieurs milliers de dollars par MOIS pour les propriétaires d'un logement). Les locataires eux ne paient aucune taxe dans le New Jersey.

Notre cas personnel : Nous louons une maison mitoyenne d'une valeur de 265 000 dollars pour 2 chambres, 2 salles de bains, un garage, toute équipée (ce qui est la norme aux US - cuisine équipée, lave linge et sèche linge sont inclus dans les locations) pour la bagatelle de... 1780 dollars par mois !!! Oui, ça fait mal. Une fourchette de prix pour des maisons de taille comparable dans des lotissements comparables (au vert, à proximité de commerces et services) : 1300 à 2200 dollars par mois.

Autre remarque importante : Notre contrat de location aux USA est d'une rigidité quasiment nazie. Si on signe pour douze mois mais que l'on doit partir au bout de six, on doit tout de même payer les six mois restants...

Pour finir, l'un de nos premiers articles sur la maison aux USA.



3. Comment obtenir un permis de conduire du New Jersey ?

Lire notre article sur l'obtention du permis de conduire dans le New Jersey. Pour plus de détails sur les démarches, le code de la route et les horaires d'ouverture des bureaux de la Motor Vehicle Commission, voici le lien de leur site officiel : New Jersey MVC.

4. Comment acheter et immatriculer un véhicule dans le New Jersey ?

Pour trouver le véhicule de vos rêves, je recommande dans l'ordre suivant : Autotrader.com (2 voitures achetées grâce à ce site), Craigslist (très bon pour des annonces locales et des véhicules pas chers), Cars.com (beaucoup de choix mais trop de ventes de professionnels à mon goût).

Ne pas oublier que les prix sont toujours hors taxes (la taxe à appliquer étant de 7% dans le NJ) et que même si vous achetez à un particulier, la MVC vous fera payer cette taxe lors de l'immatriculation. Le contrôle technique est obligatoire après achat du véhicule mais c'est gratuit (et bidon) dans le New Jersey. Toutes les démarches se font auprès de la MVC.

Il est relativement facile de trouver une voiture décente à partir de 1500 dollars. Nous sommes au pays de l'automobile et le marché est tellement concurrentiel que les prix sont tirés vers le bas. Lorsque vous achetez une voiture, exigez son rapport Carfax avant de prendre une décision. Ce rapport liste l'historique de la voiture (accidents, réparations, etc.) et est vraiment utile car mis à jour par les autorités telles que la police, les compagnies d'assurance et les MVC.

Si vous voulez rêver, vous pouvez également jeter un œil à ma liste des belles Américaines.



5. Une idée du coût de la vie aux USA ?

Voici quelques chiffres reflétant nos propres factures, ce qui vaut donc pour un couple sans enfant vivant d'amour et d'eau fraiche dans une "petite" maison , avec les prix tirés vers le bas et donc sans fioritures ni options - lorsque des marques sont citées, la première est celle qui a nôtre préférence et correspond donc aux prix indiqués :

Internet - télé - téléphone : $ 50 + $ 50 + $ 50 = $ 150 par mois (triple play = triple pay !)
Compagnies majeures : Comcast - Verizon
Assurance auto : Autour de $ 120 par mois
Compagnies majeures : Progressive - Geico
Courses alimentaires et maison : $ 80 par semaine
Supermarchés : Shop Rite - Wegmans
Gaz et électricité : Entre $ 100 et $ 200 par mois selon les saisons (pics en hiver et en été... climatisation oblige !)
Service public : PSEG
Eau et égouts : Moins de $ 30 par mois

Vous êtes au pays où l'argent est or, la concurrence féroce et donc le client roi. Négociez les prix, menacez de passer chez le concurrent, plaignez vous... Tout cela fonctionne très bien !

6. Climat du New Jersey

Philadelphie est à la même latitude que la ville de Naples en Italie. Le climat du New Jersey est subtropical humide, très chaud l'été avec quelques alertes aux tornades ci et là, mais rien de bien grâve en comparaison avec les états du sud. L'hiver est froid avec un peu de neige (beaucoup en 2009-2010 !). Je pense que l'on peut dire que le climat du New Jersey est quasiment Méditerranéen, enfin pour un Franc Comtois, il n'y a pas de doutes là dessus !


Cape May, New Jersey

7. Santé et Divers


Pour finir, quelques articles intéressants issus de nos archives :
Après tout cela, vous pouvez toujours avoir quelques questions, auquel cas n'hésitez pas à nous contacter :

Réactions : 

J'écris un livre !

18:55 vendredi 19 février 2010

Vous l'avez peut être remarqué mais je ne publie plus "que" deux articles par semaine, un le Lundi et un le Jeudi ou Vendredi. Ce sera le rythme du blog pendant les mois à venir car j'ai décidé en début d'année de consacrer du temps à l'écriture d'un livre racontant nos aventures aux USA, comme je l'avais déjà plus ou moins laissé entendre sur le blog...

C'est donc désormais officiel, je me suis lancé ! La suite de cet article permettra de répondre aux questions que vous devez déjà vous poser.


Monument Valley, Utah - Arizona

Pourquoi écrire un livre ?

Tout d'abord parce que j'ai toujours aimé écrire, depuis que je suis tout petit, et que l'idée d'écrire un livre m'a longtemps trotté dans la tête. Notre expérience aux US semblait être l'occasion idéale pour me lancer. Et puis, l'idée a bien été accueillie par les lecteurs du blog, ce qui m'a encouragé à le faire.

En quoi le livre sera t-il différent du blog ?

L'histoire du livre commence sept mois avant notre départ aux USA, expliquant les raisons qui nous ont incité à tenter l'aventure, les difficultés, les doutes, les joies... Le ton est plus personnel, davantage orienté vers notre ressenti vis a vis de tout ce qui a pu nous arriver durant ces deux ans. Vous y apprendrez de nombreuses choses qui n'ont encore jamais été publiées ailleurs.

Par exemple, je suis sur le point de compléter le premier chapitre qui en 15 pages couvre l'équivalent de notre premier article d'introduction... Je suis convaincu que même Adeline découvrira des choses en le lisant ! Le livre ne sera pas que "le blog sans les photos" et les deux seront parfaitement complémentaires.

Beaucoup de gens s'expatrient et tous n'écrivent pas de livre. Alors pourquoi en écrirais tu un ?

Parce que je pense que notre expatriation nous a enseigné énormément de choses et a changé notre point de vue sur la France, l'Amérique, la vie en général. Cela nous a définitivement ouvert les yeux sur beaucoup d'aspects intéressants de la nature humaine.

Sans vouloir jouer au philosophe, j'aimerais transcrire toutes ces choses difficilement explicables qui ont fait de nous des personnes différentes. Raconter notre histoire sous un angle rétrospectif permettra de transmettre ce ressenti, et je l'espère encouragera de nombreuses autres personnes à s'expatrier.

Si je ne devais avoir qu'un seul message à faire passer, ce serait bien celui là : N'ayez pas peur de vous expatrier. Le jeu en vaut la chandelle.


Mesquite dunes, Death Valley, California

Et les voyages dans tout ça ?

Ils auront forcément une place prépondérante dans le livre. Nombre d'anecdotes et d'expériences inédites seront rapportées en détails, ce que je n'ai pas toujours eu la chance de faire sur le blog par faute de temps.

L'absence de photographies dans le livre exigera davantage de talent d'écriture de ma part afin de vous faire partager les magnifiques paysages comme il se doit, ce qui constitue une motivation et un challenge supplémentaires.

Assez de nous mettre l'eau à la bouche. Quand est ce que l'on pourra lire ton livre ?

Pas demain ni après demain. En revanche, vous pouvez espérer une sortie pour Noël 2010, ce qui me semble être un objectif raisonnable à l'heure actuelle. Bien entendu, je n'ai pas encore d'éditeur et je suis un débutant total dans ce domaine donc je compte sur votre aide, vos conseils et vos encouragements pour atteindre cet objectif.

L'idée est d'écrire 6000 mots par mois jusqu'en Septembre pour arriver à un manuscrit dépassant les 200 pages. A ce jour, j'ai atteint environ 7 % de cet objectif final, ce qui est un bon début. Et puis c'est une expérience aussi plaisante qu'enrichissante !

Si vous êtes intéressé par la (re)lecture de tout ou partie de mon travail avant publication, n'hésitez pas à vous faire connaître. Toute aide et toute critique seront bienvenues !

Si vous désirez recevoir quelques extraits en avant première dans les mois qui suivent, vous pouvez vous abonner par e-mail via le formulaire suivant :

Votre e-mail :

En effet, une fois par mois, j'enverrai par e-mail un petit extrait du livre en plus des articles traditionnels en guise de "bonus" pour les fidèles lecteurs abonnés. Ces extraits n'apparaitront pas sur le blog qui continuera de vivre sa vie habituelle, donc... Abonnez vous !

Et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire ou un e-mail d'encouragement, la montagne à franchir étant encore assez haute... Courage, on va y arriver !

Réactions : 

New York, New York

20:56 lundi 15 février 2010

Il y a un peu plus d'une semaine, le blizzard s'abattait sur la côté est des USA durant le week end du Superbowl, la finale du championnat du foot US (dont j'avais déjà parlé ici et ) qui se déroulait à Miami. Pendant que la côte est déneigeait ses rues avant de regarder le match, nous avons fait un petit tour à New York City dont les rues étaient désertées en ce dimanche d'hiver !


Times Square désertique, c'est rare...

Par chance, le blizzard n'avait pas touché New York, ce qui tombait bien car je voulais faire visiter Manhattan à un collègue Français venu passer quelques jours aux US. Il faisait certes froid, mais par tout temps New York reste New York, une ville incroyable où chaque visite apporte son lot de surprises.


Battery Park, la pointe de Manhattan

Tout d'abord, le quartier financier, Wall Street et le "Charging Bull", avec déjà quelques photos susceptibles d'apparaître dans la sélection de la photo de ce mois :


New York Stock Exchange, dont la rue est toujours sous haute surveillance, fermée à la circulation automobile et dont seul le trottoir opposé au bâtiment est ouvert aux piétons...


Le Charging Bull sous son meilleur angle !

Ensuite, nous aimons emmener nos visiteurs du côté de Ground Zero. Les travaux ne progressent que très lentement et les sept tours promises pour le nouveau World Trade Center peinent à sortir de terre. Seule la construction de la Freedom Tower, qui culminera un jour à 541 mètres (aussi haute que les tours jumelles) semble progresser lentement mais surement.


Les patriotiques pompiers de New York veillent sur Ground Zero... Tout en supportant les troupes en Afghanistan


Les grues s'affairent autour de la Freedom Tower, qui une fois achevée fera 2,5 fois la taille de ses voisines du World Financial Center


Brûlez des calories, pas de l'électricité. Prenez les escaliers (au lieu de l'ascenseur). Début de prise de conscience ?

Un petit tour à Central Park où de la neige artificielle permet de skier ou faire de la luge, tandis que la patinoire a beaucoup de succès. Nous sommes toujours surpris du nombre de francophones que l'on croise dans Central Park ! Ce dimanche, ils étaient pratiquement majoritaires.


Neige artificielle à Central Park


La patinoire a du succès

Puis nous approchons de Times Square...


KFC a visiblement du succès, si l'on en croit le nombre de clients incrémenté en "temps réel" sur ce panneau. C'est vrai que c'est pas mal, KFC. Mieux que Burger King et Mc Do mais moins bien que Wendy's. Et je ne parle même pas de In n' Out... Deux ans aux US, et voilà où j'en suis...


"Ne laissez pas la dette détruire une grande nation". 12 000 milliards de dollars. Pepsi vous souhaite une bonne année 2010. Sans commentaire.

Après Times Square, nous sommes passés du côté de Grand Central Terminal et du Chrysler Building, avant de revenir sur Chinatown où tout le monde essayait de nous vendre du Chanel, Rolex, Vuitton, caché sous leur manteau en pleine rue.

C'est incroyable ce que ces Chinois aiment le luxe, eux qui vivent dans un quartier qui inspire tout sauf la richesse. "Rolex, Rolex !" deviendra notre expression amusante du jour, après l'avoir entendu une cinquantaine de fois en quelques minutes...


Grand Central Terminal et le Chrysler Building

Ensuite le soleil entama sa descente tandis que nous rejoignions les bords de l'East River, où la luminosité était magique... De quoi prendre quelques photos mémorables et finir la journée sur une superbe note :


Manhattan Bridge


Brooklyn Bridge et le Pier 17

Nous avons ensuite regagné la maison pour voir le dernier quart temps du Superbowl remporté par la Nouvelle Orléans.

Toutes nos photos de cette journée (32) sont en diaporama ci-dessous :

Réactions : 

Deux blizzards majeurs ont touché la côte est des USA ces derniers jours. Philadelphie et le New Jersey n'ont pas été épargnés, puisque Philly a reçu 183 cm de neige cet hiver, un nouveau record ! C'est 95 fois plus qu'à Vancouver où commenceront les JO d'hiver très bientôt.

Tout a commencé vendredi dernier en début de soirée. Samedi matin, nous nous sommes donc réveillés avec un joli manteau de neige :




Le vent donne des formes originales à la nouvelle coiffe du notre minivan

Il me faudra deux bonnes heures pour déblayer les 46 cms de neige devant la maison, jugez plutôt :

Equipé comme un boss, avec les sacs Wawa aux pieds !


C'est tout propre, mais la neige ne s'arrête pas pour autant

A vrai dire, nous pouvons nous estimer chanceux car de nombreux contés aux alentours ont été privés d'électricité pendant de nombreuses heures à cause des dommages causés par le vent et la neige. Des personnes ont même trouvé la mort dans le Maryland et en Pennsylvanie à cause du froid, de chutes et même d'accidents de moto neige... A Washington DC, tous les bureaux et écoles de la capitale ont été fermés pendant plusieurs jours, le temps de déneiger les immenses avenues.

Chez nous, pas de dégâts à déplorer, juste des douleurs musculaires suite au déneigement ! Voici une vidéo filmée devant notre maison samedi dernier. Appréciez l'incroyable calme qui règne dehors :



Mardi soir et mercredi, nous avons eu droit à une deuxième tempête. La plupart des entreprises avaient anticipé en décidant de fermer leurs bureaux le mercredi, nous avons donc passé cette journée à la maison.

L'idée était de déneiger toutes les deux à trois heures, ce qui a grandement facilité la tâche. Cette fois ci, nous avions garé le minivan devant le garage pour avoir moins de surface à déneiger :


Mercredi matin, la neige du week end avait un peu fondu. Il y avait donc de l'eau un peu partout.


En bleu, le blizzard. A 11h du matin, nous ne sommes plus très loin d'être dans en plein milieu de l'immense nuage de neige !

La neige tombera pendant de longues heures, accompagnée de rafales de vents. Le soir, j'ai pris cette photo dans le jardin avec une exposition de quelques secondes afin de montrer la souffrance des arbres sous le vent et la neige. Les parties floues traduisent le mouvement :




A 22 heures, je dois de nouveau déblayer...

Une seconde vidéo, prise mercredi soir cette fois (notez la finesse toute Américaine du déneigeur dans son pick up en fin de vidéo) :



Finalement, ce jeudi matin, la tempête était passée et les travaux de déneigement furent aussi efficaces que rapides, nous avons donc pu aller au travail. L'occasion de prendre quelques jolies photos matinales, dans des rues désertées :


Magnifique arbre


Seul dans les rues de Moorestown...


Pour finir, une vidéo de la météo "à l'Américaine" avant ce week-end. Exubérant et pas alarmant pour un sou ! Je comprend pourquoi vendredi les supermarchés ont été dévalisés en sel et en vivres, apparemment tout le monde s'attendait à la fin du monde ! (merci à Néric pour avoir déniché cette perle !)



Et bien entendu nos photos de ces tempêtes en diaporama (28) :

Réactions : 

Pour voter pour la photo du mois, vous pouvez simplement utiliser le formulaire de sondage situé juste à droite de cet article.

Nouveauté 2010
, si en plus vous nous laissez un petit commentaire ou e-mail (adresse au bas de cet article) pour appuyer votre vote, le tirage au sort à la fin du mois peut vous permettre de gagner un agrandissement de n'importe laquelle de nos photos sur notre galerie Flickr, pas nécessairement la photo élue de ce mois ci ! How cool is that?

Ce mois-ci, la sélection est composée de quatre photos seulement, en raison du temps capricieux qui ne nous a autorisé que deux petites sorties en Janvier (hors événements sportifs) :

Whitesbog mills trail
Whitebogs Village, New Jersey

Watchtower
Watchtower, Fort Mott, New Jersey

Supawna meadows
Supawna Meadows, New Jersey

On the road again
On the road again, New Jersey

Bonne chance pour le vote et n'oubliez pas de laisser un petit commentaire ci-dessous ou par e-mail !

Réactions : 

L'ironie du sort

20:34 jeudi 4 février 2010

Cela fait quelques temps que je n'ai pas écrit d'article à propos de la vie aux USA, le dernier remontant à Novembre et notre première expérience Américaine du cinéma.

Nous avons d'ailleurs récidivé le jour même de Noël (où nous étions seuls bloqués aux US) en allant voir Avatar dans un cinéma IMAX 3D et c'était vraiment plutôt pas mal, pour ne pas dire grandiose. Un tel film en 3 dimensions, ça déchire, et le moins qu'on puisse dire c'est que l'on n'a pas envie que ça se termine...

Mais je m'égare quelque peu du sujet initial, l'ironie du sort. Hier soir, je suis allé assister à un match de NBA avec des collègues de travail, l'un d'entre eux étant un grand fan des Sixers. Rassurez vous, si vous n'êtes pas fan de basket, cet article n'a rien à voir avec ce sport, contrairement à ce que les photos laisseraient croire !

Philadelphia Sixers vs Chicago Bulls

Le bonjour aux "hobos"

Au fil du temps, on s'habitue à la vie aux US et on ne porte plus le regard tantôt étonné, ébahi ou choqué du nouvel arrivant expatrié. Être de sortie avec un connaisseur, un néophyte du basket et un autre collègue Français de visite aux USA fut une expérience nouvelle.

En effet, mon collègue Américain connait un petit parking pas cher ($5 contre $15 sur le parking "officiel") aux alentours du Wachovia center, sur lequel nous avons garé nos véhicules.

Pour accéder au match depuis ce parking, il faut marcher sous l'autoroute 95 pendant une bonne centaine de mètres, et là où les choses deviennent intéressantes, c'est que sous cette autoroute... vivent des gens. Il faisait noir et l'on ne pouvait distinguer que des sacs en plastique, des cartons, des bouteilles et des vieux caddies.

A un endroit, il y avait un bidon en ferraille rouillé dans lequel les SDF avaient allumé un feu pour se réchauffer. Nous marchions vite et j'essayais de ne pas trop regarder ce qui se passait, tout ce que je peux dire c'est que l'on sentait qu'il y avait du monde pas très loin, dormant dans des cartons sous ce pont par un froid glacial. C'était digne du cinéma... Sauf que c'était bien réel !

Big Mac ! Big Mac !

Nous avons ensuite assisté au match dont le score était de parité (94-94) à la fin du temps réglementaire. Nous avons donc eu droit à 5 minutes de prolongations.

Le speaker annonce alors que si les Sixers marquent plus de 100 points, toutes les personnes présentes dans la salle auront droit à un Big Mac gratuit chez Mc Donalds le lendemain sur présentation de leur entrée au match.

Cela a provoqué un net regain d'intérêt dans les travées puisque les gens chantaient "Big Mac! Big Mac !" lors des attaques des Sixers, lançant même quelques huées et sifflets lors de tirs manqués qui auraient approché l'équipe du seuil fatidique des 100 points. Puis c'est une explosion de joie qui accompagna le panier libérateur, avant de voir la victoire des Sixers 106 à 103 au final.

Le dénouement

Lorsque nous quittons ensuite la salle, je ne peux m'empêcher de voir toute cette nourriture gaspillée qui traîne par terre ou sur les sièges, entre les sachets de pop corn à moitié pleins, les hot dog à 7 dollars à peine entamés où encore les frites et boissons non consommées qui jonchent le sol... Quel gâchis !

Le sentiment devient vraiment désagréable lorsque nous marchons de nouveau sous cette autoroute où les SDF sombreraient dans la plus profonde déprime si ils savaient la quantité de nourriture gaspillée ce soir là à quelques mètres de leur campement, alors même que nous rentrons à la maison avec un ticket en poche pour un Big Mac gratuit, que la plupart des spectateurs ne chercheront même pas à obtenir...

Bien sûr, on pourrait fermer les yeux et se dire que c'est normal. Mais hier soir, je n'ai pas vu les choses de cet œil là. J'ai vu des dizaines de personnes essayant de survivre sous un pont tandis que des milliers d'autres se gavaient jusqu'à ne plus rien pouvoir avaler, dépensant, gaspillant et jetant argent et nourriture par les fenêtres sans problème de conscience.

La vie est injuste, aux USA peut être davantage qu'ailleurs.

Réactions : 

Photo du mois de Décembre 2009

19:10 mardi 2 février 2010

La photo du mois de Décembre, avec 60% des voix, est :

Le Hérisson
Le Hérisson

Le vainqueur a été désigné par tirage au sort parmi les commentaires ayant choisi cette photo. Ce mois ci, l'agrandissement de la photo est remporté par William ! (merci de nous envoyer tes coordonnées : adeline . alain @ gmail.com)

Les autres personnes ayant voté pour cette photo marquent un point pour le concours "annuel" de 2009 qui est désormais terminé. Voici donc le classement final:

1. Delf68 (9 points sur 12 possibles)
2. Alexis (6pts)
3. Dedel, Stéphanie et Sissi (5 pts)
6. Ann Ael et William (4 pts)
8. L2V2 et Leuc (3 pts)
10. Coco, Cylaur, Elise et Semussacais (2 pts)
14. Bérengère, Cécile, Colette, Philadelphine, Denis, Gnan, JC, Jonaga, MelleSeverine, Nathinphoenix, Nicolas, Stef et son bazar (1 pt)
26. Tous les autres (0 pt) ...y compris Chantalyon arf arf arf :-)

Delf68 avait gagné le concours depuis quelques temps déjà, et bien que ses votes furent presque toujours justes, elle n'a jamais remporté de tirage de la photo du mois lors du tirage au sort. Son cadeau "100% USA" n'est donc que justice et sera expédié très bientôt !

Rendez vous à tous très bientôt pour la concours 2010 de la photo du mois !

Réactions :