Havre de Grace

19:18 dimanche 30 novembre 2008

Nous venons de passer deux jours dans le Maryland et à Washington DC. Notre première étape fût Havre de Grace, une petite commune portuaire de la baie de Chesapeake.


La visite fut assez rapide car hormis le petit centre ville, la zone portuaire héberge un phare "de poche", quelques musées et un boardwalk agréable au bord de l'eau. On en fait vite le tour mais c'est un petit coin très sympathique, comme le montrent les photos :


Une grande maison "à la Newport"


En voilà qui ont de l'humour...


En famille devant le phare

Voici un diaporama de toutes les photos de Havre de Grace :

Réactions : 

Thanksgiving et Philadelphie

19:08 jeudi 27 novembre 2008


Le papa et la fille préparent la dinde pour le repas

Thankgiving est une fête traditionnelle célébrée en Amérique du Nord. Aux Etats Unis, c'est donc le quatrième Jeudi de Novembre que le pays célèbre "les bonheurs et réjouissances reçues tout au long de l'année" dixit Wikipédia. La coutume veut que le repas de Thanksgiving soit une dinde accompagnée de purée de pomme de terres ou de soupe aux potirons.

Les jours précédant Thanksgiving (que les Canadiens appellent "action de grâce"), il est également coutume de faire des dons aux oeuvres de charité. Les scouts par exemple collectent de la nourriture pour les personnes défavorisées.

Ce jour lance également la période des vacances de Noël et les soldes qui vont avec, la vendredi suivant Thanksgiving est ainsi appelé black friday et voit les magasins proposer des réductions de folie, avec des clients qui font des heures et des heures de queue pour être les premiers à l'ouverture.

Philadelphie

Après avoir apprécié la dinde accompagnée d'un gratin de patates douces (inspiré de la recette de Mireille) et la grande parade de Thanksgiving à Philadelphie (...devant notre télé !) nous sommes allés passer l'après midi à Philadelphie pour profiter de cette journée fraîche mais ensoleillée.


En famille à Philly

Nous sommes allés voir South Street puis avons fait un petit tour du côte de la mairie, avec le tout nouveau marché de Noël en cours d'installation :







Le village de Noël n'est pas très très grand et les prix semblent plutôt... élevés mais c'est une première à Philadelphie donc on peut que féliciter l'idée. La plupart des chalets étaient encore fermés aujourd'hui donc nous n'avons pas pu en profiter pleinement.

Après le village de Noël, passage au Comcast center, la gigantissime tour qui culmine à pratiquement 300 mètres de haut, soit ni plus ni moins que la hauteur de la... Tour Eiffel amputée de ses antennes.


Le vertigineux Comcast center


La tour One Liberty place au coucher du soleil

Et puis nous avons terminé notre journée par un passage à boathouse row, un bien joli petit coin où toutes les maisons bordant la rivière Schuylkill sont joliment éclairées à longueur d'année :

Réactions : 

Premiers invités

11:49 mercredi 26 novembre 2008


Raphael, Christiane et Yvette devant un bus scolaire

Voilà nos premiers visiteurs de France sont arrivés !
Mes parents et ma tante vont passer 3 semaines au pays de l'oncle Sam. C'était le premier vol pour mes parents, ils étaient donc TRES anxieux, mais tout s'est bien passé. Papa a profité des paysages par le hublot. Ils ont trouvé le voyage un peu long même si l'avion a eu 45 min d'avance.

Le passage à l'immigration et aux douanes s'est fait sans encombres. Soulagement ! "They did it!". Ils sont prêts à recommencer !

Voici une photo de toutes les bonnes choses qu'ils nous ont apporté dans leurs valises : foie gras, nutella, chocolats, petits gâteaux, café, parfum, moules à cannelés en silicone...



Le décalage horaire se digère doucement. Le programme des visites sera bien chargé, il y a tant de choses à voir. Nous débuterons les visites par un petit tour à Philadelphie, puis deux jours à Washington DC juste après Thanksgiving.

Réactions : 

C'est la crise !

18:21 dimanche 23 novembre 2008

Cela fait quelques mois déjà que "les gens dans la télé et les journaux" disent que nous sommes dans une crise économique mondiale et qu'il faut s'attendre à des jours difficiles. Le tout ayant commencé aux Etats Unis, on pourrait penser que c'est ici que la crise est à son niveau maximum.


Alors qu'est ce qui a changé ? Est ce que les gens préparent des rations de nourriture pour l'hiver ? Mettent de l'argent de côté ? A priori... Non. Nous sommes allés à Best Buy hier soir (un magasin que l'on pourrait comparer, aux proportions Américaines près, à un Darty ou Boulanger) et le parking était pratiquement plein, des produits tout juste arrivés étaient entassés près de l'entrée, visiblement ils sont plutôt débordés et n'ont même pas le temps de mettre en rayon... Tout le monde sait qu'en temps de crise, la première chose que l'on stocke en terme de provisions, c'est bien sûr l'électroménager et les ordinateurs !

Et puis, le prix de l'essence fait comme la bourse, il touche le fond. Il faut compter 1.73 dollar pour un gallon d'essence à Mount Laurel, ce qui fait 45 centimes de dollars le litre, ou encore... 35 centimes d'Euro le litre. Nous avions atteint les 4 dollars par gallon cet été, le pris a donc diminué de 57 % en 4 mois. J'imagine que la chute n'a pas été aussi vertigineuse en Europe !

Pour une fois, j'imagine que la crise frappe plutôt ceux qui ont beaucoup (trop) d'argent que ceux qui en ont moins. Bien sûr, il y a des entreprises qui ferment, bien sûr il y a des licenciements, mais ce n'est pas vraiment dans l'intérêt des entreprises de créer du chômage à l'heure actuelle : Déjà que les clients ne peuvent plus emprunter pour acheter, on ne va en plus leur supprimer leurs revenus...

General Motors (= Buick, Cadillac, Chevrolet, GM Daewoo, GMC, Holden, Hummer, Opel, Pontiac, Saab, Saturn, Vauxhall), Ford et Chrysler sont très très mal en point et perdent des milliards de dollars sur un marché complètement saturé. Bien sûr, le gouvernement va devoir les sauver car il ne peut se permettre de voir deux des plus grosses entreprises Américaines mettre la clé sous la porte : ce serait une "catastrophe" économiquement parlant.

On ne peut donc pas dire que les effets de la crise se voient dans la vie de tous les jours aux USA. Les comportements n'ont pas vraiment changé si l'on excepte le peu de maisons en vente ces jours ci. Là, le ralentissement est en revanche net. Mais qui d'autre que les banquiers peuvent s'en plaindre ?

Réactions : 

Recette du Pecan Bars

11:27 jeudi 20 novembre 2008

Dimanche dernier j'étais invitée à un goûter entre filles chez Delphine une expatriée qui enseigne à l'école française de Bala Cynwyd à côte de Philadelphie.
Nous étions 14 françaises réunis autour de délicieux mets.


Photo Delphine B.


Un troc était organisé afin d'échanger des trucs de filles (produits de beauté, maquillage, vêtements, bijoux, magazines, livres etc.).



Nous avons passé un bon dimanche après-midi et fait connaissance avec des nouvelles.

Encore merci à Delphine pour son accueil !

Pour l'occasion j'avais fait un Pecan Bars. Premier essai concluant. D'ailleurs Alain m'a dit que c'est le meilleur "gâteau" que j'ai fait jusqu'à présent. Meilleur que mes cookies ???

Pecan Bars

Ingredients:

Pour la pâte:

- 2 sticks (200 grs) de beurre
- 1/4 cup (50 grs) light brown sugar (vergeoise)

- 1/2 teaspoon (1/2 de cuillère à café) de sel
- 3 cups (400grs) de farine

Pour la garniture:

- 1 stick (100 grs) de beurre
- 1/2 cup (100 grs) light brown sugar

- 1/4 cup (85 grs) de miel

- 2 tablespoons (cuillères à soupe) de sucre

- 2 tablespoons (cuillères à soupe) de heavy cream (crème épaisse)
- Une pincée de sel

- 2 cups (200grs) de noix de pécan

- 1/2 teaspoon (1/2 de cuillère à café) d’extrait de vanille.




Préchauffez votre four à 175 degrés Celsius (350 F). Mélangez dans un saladier le beurre et le brown sugar ou vergeoise pendant environ 2 minutes. Ajoutez le sel, puis la farine petit a petit. Mélangez jusqu’à ce que la pâte forme une masse compacte. Etalez la pâte dans un moule rectangulaire d’environ 23 cm * 33cm. Appuyez fermement afin que la pâte soit bien tassée. Percez la avec une fourchette. Mettez la 20 minutes au refrigérateur afin qu’elle soit bien ferme. Enfournez 18 a 20 min jusqu’à ce que la pâte soit bien dorée. Une fois cuite laissez la refroidir et réduisez votre four a 165 degrés Celsius (325 F).
Pour la garniture, versez le beurre, les sucres, le miel et la heavy cream (crème épaisse) dans une casserole. Portez le tout à ébullition, remuez constamment pendant 1 à 2 minutes. Cela doit attacher au dos de la cuillère. Retirez la casserole du feu et versez le sel, la vanille et les noix de pécan. Versez la préparation sur la pâte refroidie. Enfournez pendant 15 à 20 minutes, jusqu’à la formation de bulles. Laissez refroidir, puis découpez des petits morceaux.

ATTENTION c’est une recette très calorique !!!!
Les becs sucrés adoreront !


J'ai une autre recette d'un délicieux gâteau à vous faire partager, la photo est dans l'article d'Halloween.
Je la mettrai prochainement.

Réactions : 

1 an... déjà

18:32 mardi 18 novembre 2008


Il y a exactement douze mois, nous étions en train de publier notre tout premier article sur ce blog. Nous y expliquions notre mariage en urgence avant l'obtention des visas et l'approche du premier voyage aux USA pour y trouver notre logement. Le 18 Janvier, soit il y a exactement 10 mois, c'était le grand départ avec les valises bien pleines tandis que toutes nos affaires prenaient le bateau...

Que de chemin parcouru en un an, au sens propre comme au sens figuré, puisque nous avons voyagé comme jamais auparavant : New York, Baltimore, Washington DC, la statue de la Liberté, les chutes du Niagara, Toronto, Boston, Las Vegas, Los Angeles, le Grand Canyon, Monument Valley, et bien entendu Philadelphie. Pour des gens qui n'avaient jamais pris l'avion, voilà un sacré périple !

We did it "On l'a fait", voilà la plus belle réussite au final, puisque le départ dans l'inconnu s'est transformé en sacrée aventure. Et ce n'est pas fini, nous avons encore de belles destinations au programme... On ne rentrera pas en France tant que l'on n'aura pas tout vu ! Avec l'économie par terre et le pétrole qui se fait rare, qui sait si voyager ne sera pas devenu un luxe inaccessible dans ne serait ce que 10 ans ? Profitons en pendant qu'il est encore temps !

Et le blog dans tout ça ?

Aujourd'hui est donc le premier anniversaire du blog, qui nous l'espérons vous fait voyager un petit peu avec nous. Si l'on se fie au nombre de visites, on peut penser que c'est réussi puisque nous avons démarré avec 15 visiteurs par jour en Janvier et cela a progressé tranquillement pour atteindre aujourd'hui 60 visites par jour en moyenne, soit un peu plus de 400 par semaine ou pratiquement 2000 par mois avec 800 visiteurs uniques par mois soient 800 ordinateurs différents qui s'y sont connectés.

Au total, nous atteignons les 13 000 visites cette année avec 5500 visiteurs uniques. Bien sûr, ce n'est pas Google mais on s'en moque, l'important c'est de savoir que quelques dizaines de gens viennent lire nos aventures régulièrement, ce qui nous fait très plaisir. Nous avons essayé de simplifier la procédure pour les commentaires, car de nombreuses personnes se plaignent de ne pas pouvoir en poster facilement. Maintenant, le processus est plus facile, il suffit juste de sélectionner l'identité "anonyme" pour pouvoir poster un commentaire facilement sans compte Google ou autre. Et puis, de signer le message si vous ne voulez pas rester anonyme !

Il y a aussi un petit outil de recherche en haut à droite, si vous voulez rechercher un article précis sur l'intégralité du site. Ce n'est pas tout récent mais on n'en avait jamais parlé, alors... c'est fait !

Réactions : 

La solution du "Believe me or not" précédent est : FAUX. La dame propulsait des tee shirts dans les tribunes, pas des hot dogs. Malgré tout, il y a eu un concours de l'enfant qui hurlait le plus fort pour avoir une portion de pizza. Bien entendu, c'est une ado avec un fort embonpoint qui a gagné et qui exultait en dévorant sa part... Beurk !Passons à l'énigme suivante :

"Aux USA, l'alcool n'est pas pris à la légère. Les bouteilles d'alcool sont toujours emballées dans des sacs en papier car il est interdit de "montrer en public" une bouteille qui sort du magasin. De la même façon, mes collègues Américains ont été choqués de voir de la bière en vente au McDonalds en France. Mais notre vraie surprise à nous, ça a été de constater que parmis les bonbons distribués pour Halloween, il y avait des sucettes aux fruits, au chocolat, et... à la bière !!! Et oui, certains parents donnaient des sucettes à la bière aux enfants !!! Après tout, la sucette aussi est recouverte d'un morceau de papier..."

Réactions : 

La ville Américaine

18:01 mardi 11 novembre 2008


Agrandir le plan


Si il y a bien quelque chose de très très différent entre les USA et la France (ou l'Europe en général), c'est la ville, la façon dont elle est organisée, les gratte ciels... L'idée générale est que les villes Américaines sont d'immenses quadrillages de rues numérotées avec de grands gratte ciels en plein milieu. Essayons d'expliquer le pourquoi du comment...

Des numéros et des arbres

Imaginez que vous ayez à créer des villes sur un nouveau territoire immense, le tout en partant de zéro. Un sacré projet, n'est ce pas ? C'est ce qui est arrivé aux Etats Unis il y a quelques centaines d'années. Difficile alors de nommer les rues avec des personnages ou des lieux historiques lorsque le pays lui même démarre sa propre histoire... La solution a donc été de désigner les rues par des numéros ou des noms communs et de dessiner les villes sous forme de quadrillages.

A New York, les rues horizontales portent des numéros, les rues verticales sont elles appelées avenues et portent pour la plupart des numéros également. A Philadelphie, les rues horizontales portent des noms d'arbres, d'animaux ou autres tandis que les rues verticales sont numérotées. Los Angeles est un mélange des deux, utilisant les avenues avec des noms et des rues avec les numéros... Washington DC utilise des lettres (beurk) et des numéros, dans certains coins (Atlantic City par exemple) on utilise même les noms des Etats Américains.

Je vous invite à lire l'excellent article de Stéphanie concernant l'organisation à Philadelphie : On y apprend beaucoup de choses, entre autres que les numéros des immeubles sont attribués de façon logique, par exemple le numéro 2234 est entre la 22ème et la 23ème rue, que les rues et avenues sont elles mêmes divisées en deux (Nord - Sud, Est - Ouest), etc...

Cela peut paraître anodin mais une fois que l'on connait la règle, il est hyper facile de se repérer et d'éviter des erreurs qui coutent du temps. Par exemple le 2104 N 12th Street est différent du 2104 S 12th Street... Et oui, les numéros d'une même rue peuvent être dupliqués selon que l'on est dans la section Nord ou Sud, Est ou Ouest de la rue ou avenue !

Gratte ciels et gratte sols...

Une autre différence majeure est que la ville Américaine a toujours un centre ville avec des gratte ciels qui regroupent les centres d'activités et les bureaux des compagnies. Autour du centre ville, on ne trouve pratiquement que des petites maisons ou blocs d'immeubles avec moins de deux étages, comme le montre la photo de Philadelphie vue d'avion ci-dessous :


Philadelphie, le centre ville s'élève très haut tandis que le reste de la ville est tout plat. Une caractéristique de la ville Américaine.

C'est amusant car même les maisons individuelles sont très très rarement sur plus de deux niveaux. En fait, le pays étant très grand, les villes et les maisons préfèrent s'étendre horizontalement que verticalement. Du coup, j'imagine que les gratte ciels, c'est juste pour pouvoir étendre le centre ville sans détruire toutes les maisons autour...

Et à la campagne ?


La plus grande différence se trouve en fait en dehors des très grandes villes, où on n'a pas vraiment de repères. L'exemple extrême est justement Mount Laurel, là où nous habitons. Mount Laurel compte 40 000 habitants ce qui en ferait une bonne ville de taille "moyenne-supérieure" en France. Et bien vous seriez surpris de voir comment c'est, Mount Laurel. Des arbres partout et des ensembles de lotissements résidentiels espacés chacun de quelques kilomètres... En fait, c'est plus une communauté de lotissements qu'une ville, puisqu'il n'y a même pas de rue principale avec des boutiques. Juste des lotissements, quelques centres commerciaux de bonne taille et un complexe municipal qui regroupe la police, le bureau de poste, la bibliothèque et la déchetterie.


Agrandir le plan
Voilà un petit bout de Mount Laurel. Tout en bas à droite, c'est notre lotissement, The Lakes

Il ne faut pas espérer voir un petit village avec l'église et la mairie au milieu, juste des lotissements qui appartiennent à une commune ou à une autre selon des règles arbitraires. Parfois, un côte d'une rue fait partir d'une ville et l'autre côté de la rue est une ville différente... C'est vraiment déconcertant et du coup j'imagine que "l'esprit de clocher" n'existe pas vraiment car les villes ou villages n'ont pas vraiment d'identité particulière en général.

Bien entendu, ce n'est pas vrai partout, certaines villes ont un petit centre articulé autour d'une Main Street (rue principale) pleine de petites boutiques (et... d'églises) et c'est en général très vivant et sympa.

En fait, cette organisation est vraiment déconcertante lorsque l'on vient d'Europe, car on a l'impression de ne jamais vraiment savoir où on est... En fait, les gens se repèrent plutôt en utilisant les intersections entre noms de routes et rues plutôt que les villes. Je sais que nous allons faire nos courses au Shop Rite à l'intersection entre la route 38 et Ark road. Après, il semblerait que ce soit à Mount Laurel, mais je ne suis pas vraiment sur de ça...

Réactions : 

Promenades automnales

18:40 dimanche 9 novembre 2008

Ces deux derniers week-ends, nous avons essayé de profiter au maximum de l'automne et de ses superbes couleurs. Nous avons donc fait deux petites sorties, une autour de Trenton et une autour de chez nous.





On a vraiment l'impression que les couleurs d'automne sont beaucoup plus marquées dans le secteur qu'en France. Le jaune, l'orange et même le rouge peuvent être très vifs.

Nous sommes également allés à Frenchtown où nous étions probablement les seuls Français mais la petite ville est très fréquentée, en particulier par les cyclistes. C'était joli et sympathique.


"Les bonbons de Minette" à Frenchtown


"Pardon my French" (Excusez mon Français) est une expression courante pour s'excuser lorsque l'on dit des gros mots, en Anglais...

Après notre première ballade automnale, nous sommes passés dire au revoir à Chloé, qui rentrait à la maison en France après un stage de 5 mois à Philadelphie. Le tout a eu lieu autour d'un bon petit café gourmand et entre expatriés (l'article de Stéphanie est par ici) .


Au café à Philly avec Chloé

Ce week-end, direction Rancocas, un parc situé à une poignée de kilomètres de notre "home sweet home". Il y a également une réserve indienne dans le coin, nous avons donc voulu voir ça de plus près.




Habitats indiens


Nourriture indienne... Un bon gros bison d'Amérique, appelé buffalo par ici


Et des feuilles colorées, comme toujours...

Deux petits week-ends sympathiques malgré des températures un peu plus fraîches ces jours-ci. Toutes les photos sont disponibles en diaporama ci-dessous:

Réactions : 

Victory day

19:47 jeudi 6 novembre 2008

Vous le savez tous déjà mais Barack Obama est devenu président des Etats Unis. Enfin, pas encore tout à fait puisqu'il prendra ses fonctions en Janvier 2009, ce qui lui laisse deux mois pour se préparer à la "fonction suprême". La presse en général se plaît à souligner que c'est le premier président noir des USA, le plus amusant dans l'histoire étant que dimanche dernier, Lewis Hamilton devenait le premier pilote noir à devenir champion du monde de F1. Les temps changent, en particulier ces derniers jours semblerait il !

Deux Amériques

Encore que, l'élection Américaine a une fois de plus clairement démontré qu'il y a bien deux Amériques diamétralement opposées. Si l'on regarde la plupart des états qui ont plébiscité Obama (New York 62% - Californie 61% - Massachussetts 62% - New Jersey 56%) on se rend compte que ce sont ceux qui hébergent les plus grandes Universités et les plus grandes entreprises Américaines. Les dirigeants de Google par exemple n'ont jamais caché leur préférence pour Obama. Ceux ci sont les habitants de l'Amérique "civilisée".

L'autre Amérique, celle qui a largement plébiscité Mc Cain (Idaho 61% - Utah - 62% - Wyoming 65%) est celle des grandes étendues désertiques (Idaho 6 habitants / km² - Utah 10 hab / km² - Wyoming 2 hab / km²), là où on ne vit que d'agriculture et de chasse et ne se déplace qu'en pick up. C'est l'Amérique qui avait élu Bush à deux reprises et qui fait qu'Obama ne l'emporte qu'avec 51 ou 52% des voix...

Socialiste...

Barack Obama lui même ne se définirait pas comme étant socialiste puisqu'il semblerait que ce mot fasse littéralement vomir l'Américain moyen, et je ne comprend toujours pas pourquoi. Lorsque l'on va au supermarché, on voit les girl scouts qui vendent des cookies pour financer leurs activités et tout le monde semble les acheter de bon coeur. Lorsque l'on voit les panneaux "adopt a highway" au bord des routes pour récolter des dons afin de financer leur entretien, personne n'est choqué et les gens donnent de l'argent.

Ce sont pourtant des comportements très sociaux puisque c'est faire appel à la solidarité entre citoyens pour créer du progrès. Cela correspond assez bien à l'idée que j'ai du socialisme, celui là même que les Américains semblent renier alors qu'ils le pratiquent apparemment plus que nous autres Français, pays pourtant considéré comme étant "communiste" (j'ai eu cette remarque d'un citoyen Américain après avoir expliqué notre système de santé et de retraite).

En fait, je doute que la plupart d'entre eux ait la moindre idée de ce que sont le socialisme ou le communisme... Ils doivent penser à la guerre froide, la Russie et du coup ça leur fait peur, j'imagine.

et Président !

Voilà donc Obama, qui prône une société plus juste, une meilleure répartition des richesses et un accès à la santé pour tous, élu président des USA. Avec un discours plutôt "à gauche". C'est là le véritable changement, le tournant historique pour les Etats Unis. Un Afro-Américain avec un discours différent, porteur d'espoir et qui a su rassembler derrière lui tous les "cerveaux" du pays pour vaincre l'Amérique des cowboys. Si ça c'est pas un exploit !

C'est aussi pour cette raison là que la tâche s'annonce très difficile. Tout le monde pense que tout va changer et que les problèmes vont être résolus. Y compris nous, en fait... Car Obama nous donne envie d'y croire, tout simplement ! Good luck, Barack!

Réactions : 

Phinally...

18:36 mardi 4 novembre 2008

Cette soirée devrait déterminer le nouveau président des USA, après une campagne interminable et la promesse d'un changement qui sera le bienvenu. Les Américains n'auront jamais autant voté que cette année et c'est en tous cas un bon signe. Comme la semaine dernière où je vous avais laissé sur le dernier match des World Series de baseball sans en donner l'issue, cet article ne dévoilera pas le nom du nouveau président puisque celui ci n'est pas encore connu à l'heure où j'écris...

En revanche, je peux désormais annoncer que le nouveau champion du monde Baseball est bel et bien connu : Ce sont les Phillies de Philadelphie. Au terme de 3.5 innings passionnants (le stade était en ébullition) les Phillies l'ont donc emporté à domicile.

Bien sûr, on sourit au titre de "champion du monde" qui pourrait être légitime si les USA étaient le meilleur pays de baseball au monde, mais ce n'est pas le cas : Cuba a 25 victoires en coupe du Monde (la vraie cette fois ci) contre... 3 pour les USA. Le champion de Cuba pourrait donc se déclarer "champion du monde" avec davantage de légitimité mais l'égocentrisme ne prévaut pas dans toutes les nations de cette planète. Donc Philadelphie est champion du monde, et ça c'est bien pour l'économie.

Tout d'abord, la fête a détruit une bonne partie des vitrines du centre ville durant la nuit qui a suivi le match. Il va donc falloir tout réparer. Ensuite, il faut désormais acheter le maillot, le drapeau, la totale "Phillies world champion 2008". Les magasins ne vendent plus que ça et toutes les pubs dans les journaux incitent les gens à s'équiper.

Des pubs pour faire du profit grâce aux Phillies

Toutes les compagnies achètent des pubs pour féliciter les Phillies, y compris les Eagles (l'équipe de foot US de Philly) qui par le même biais rappelle que maintenant que la saison de baseball est finie, il faut aller les voir jouer... Il ne faut pas oublier qu'aux Etats Unis, tout est attaché à une quelconque forme de logique économique, ainsi les équipes sportives sont des "franchises" qui payent le droit de participer aux championnats pros. Vous pouvez donc créer votre propre équipe tout comme vous pouver monter un Mc Donalds ou un Dunkin Donuts. Sympa, non ?

Pour finir, je vais tout de même mettre la carte des résultats de l'élection présidentielle, qui sera mise à jour automatiquement au fur et à mesure que les résultats seront publiés :

Réactions : 

Notre premier Halloween

11:08 dimanche 2 novembre 2008

Halloween est une fête qui se déroule le 31 Octobre. Elle est fêtée principalement en Irlande, au Canada, en Grande-Bretagne et aux États-Unis. La principale tradition veut que les enfants se déguisent avec des costumes qui font peur (squelettes, sorcières, monstres, etc.) et aillent sonner aux portes en demandant aux adultes, souvent eux aussi déguisés, des bonbons, des fruits ou de l'argent en disant Trick or treat! (Des bonbons ou un mauvais sort !).


La citrouille est un des symboles d'Halloween

La fête est très populaire aux USA et la plupart des maisons sont décorées de façon à faire peur. Nous n'avons pas dérogé à la règle et avions donc préparé quelques décorations. Etant invités à passer la soirée chez Delphine et Stéphane (cliquez sur le lien pour voir l'article de Delphine), Adeline avait pensé à une façon originale de recevoir les enfants qui viendraient sonner à la porte en notre absence : Tout autour de l'entrée de la maison, nous avons caché des petits fantômes en papier qui contenaient des bonbons, avec un petit panneau pour expliquer qu'il fallait capturer les fantômes pour obtenir les bonbons !

Adeline cache les petits fantômes

Un des petits fantômes

Durant l'après midi, Adeline et Delphine ont creusé et décoré des citrouilles avec Sarah et Samuel. Ensuite, elles sont venues nous rendre visite au bureau, déguisées en sorcières... Elles ont découvert que quelques uns de mes collègues étaient bien imprégné de l'esprit d'Halloween.


Les collègues déjantés


Les citrouilles décorées

En fin d'après midi, il était temps pour les enfants d'aller sonner aux portes pour obtenir des sucreries. Nous avons donc suivi Sarah et Samuel durant leur récolte et avons eu droit à de nombreux passages mémorables. L'ambiance était bon enfant et la plupart des personnes ouvrent la porte avec un grand sourire et un panier plein de gourmandises...

Le grand moment étant lorsque Sarah a sonné à une porte, déclenchant des animations d'un espèce de fantôme squelette aux yeux clignotants et faisant des bruits lugubres. Les deux petits, effrayés, ont entamé un sprint en notre direction et n'étaient pas certains de vouloir continuer. Tel est pris qui croyait prendre !


Trick or treat !


Sarah, attention au squelette, il va se réveiller !

Nous avons ensuite passé la soirée chez Delphine et Stéphane où nous avons joué au tarot. Et oui, quand quatre Français se rencontrent, c'est l'occasion de se remémorer les pratiques "à la Française" dont les jeux de cartes font partie ! C'était bien sympa.

En deuxième partie de soirée, ce sont plutôt les ados qui s'amusent à essayer de faire peur aux gens dans la rue. Nous avons vu certains sortir le barbecue devant la maison pour festoyer avec le voisinage. Nous garderons un bon souvenir de ce premier Halloween, l'ambiance est vraiment sympa et les enfants... ravis. Il n'y a qu'à voir la récolte de Sarah et Samuel pour s'en assurer :


Pour ma part, j'ai récupéré toutes les sucreries au beurre de cacahuète... AH AH AH. Et sans faire de "Trick or treat".

Toutes nos photos de la journée sont ci-dessous, ainsi qu'une petite vidéo de Sarah et Sam en pleine récolte :





Réactions :